PM 3D Animation

MIDNIGHT

MIDNIGHT

 
 

Midnight est un projet en vue subjective qui se déroule dans l'univers de Cyberpunk 2077 réalisé sur SketchUp 21 et Lumion12.

 

Vous allez incarner Marcus, un trafiquant dans le domaine du cyberware recherché par le NCPD (Night City Police Department) qui vient de prendre d'assaut le bâtiment dans lequel vous êtes. Afin de pouvoir leur échapper, vous allez pouvoir compter sur l'aide de Judy et Jackie qui vont vous indiquer comment sortir du bâtiment le plus rapidement possible. Mais le NCPD ne vous laissera pas vous échapper aussi facilement.

L'idée du projet était de plonger le spectateur dans l'univers du jeu Cyberpunk 2077 par CD Projekt RED en vue subjective (vue à la première personne) en y reprenant les principaux codes et aspects du jeu afin de coller au plus près à l'ambiance du jeu lui-même, mais en partant sur un contexte scénaristique et un personnage totalement différent de celui présent dans le jeu.

En savoir plus sur la conception du projet :

 

La modélisation SketchUp n'a pas été extrêmement longue à concevoir étant donné la faible complexité de l'intérieur du bâtiment qui se répète, hormis les différents éléments de décors comme les distributeurs automatiques qui sont présents dans le jeu et qu'il fallait reproduire à l'identique. C'est la partie sur Lumion qui été la plus complexe à mettre en place. 

En effet, le fichier Lumion a été conçu éléments par éléments, niveau par niveau pour gagner en taille et en fluidité. En important l'ensemble du modèle SketchUp, donc une 3D brute, la taille était de 9 Go. Sachant que par la suite il fallait rajouter les textures, les différents éléments de décors, les effets et surtout les diverses animations notamment les personnages ou les effets de destructions, la taille du fichier aurait été donc trop importante et très difficile à gérer, surtout avec les animations Mixamo. Donc il a fallu décomposer de façon intelligente le fichier Sketchup, éléments par éléments en créant plusieurs fichiers séparés. Par exemple, un fichier qui sera le "couloir 1", un autre le "couloir 2", puis encore un autre le "hall 1" etc.. Et ça, pour les éléments présents dans le modèle principal. D'autres éléments comme les éléments de décors ont été importés séparément. L'avantage, les différents éléments SketchUp qui composent la structure du bâtiment sont des "composants dynamiques", donc la moindre modification d'un composant va être appliqué sur l'ensemble des autres composants présents dans le fichier. En exemple, le "couloir 1" est présent à plusieurs reprises dans le fichier, donc si celui-ci est modifié, tous les "couloirs 1" seront modifiés en même temps. Étant donné que le bâtiment a été conçu comme un réel bâtiment d'habitation, les couloirs sur chaque étage sont identiques, l'emplacement des escaliers est le même. Une fois un élément en place dans Lumion et dupliquer plusieurs fois, la taille du fichier était drastiquement réduite, car Lumion ne prend plus en compte l'ensemble du modèle, mais un seulement élément unique qui sera également considéré comme composant dynamique. S'il fallait modifier un élément dans Sketchup, tous les éléments identiques étaient à jour également dans Lumion. Si un élément devait être différent de celui de base, notamment au niveau des textures, il suffisait de créer une variante et il pouvait être mis à jour également avec les modifications prisent en comptes. Avec cette technique, le projet c'est transformé en un véritable "jeu de construction" où il fallait assembler les différents éléments afin de retrouver le modèle de base sur SketchUp. Une étape assez longue et complexe à mettre en place. Mais au final, la taille de 9 Go, est passé à 4 Go, ce qui aura permis par la suite de rajouter les éléments de décors et animations sans être bloqué ou ralenti.


Tous les éléments assemblés dans Lumion, une nouvelle étape assez compliquée devait être mise en place. Les différentes d'animations d'effets comme les particules d'explosions, les effets de tirs, les étincelles etc... En effet, ces animations ne devaient pas être rajoutées en post-prod, mais mises directement dans Lumion et dans les rendus pour une meilleure intégration dans le contexte étant donné que les rendus allaient avoir des effets de "flous de mouvements" de "tremblements" donc très difficiles à rajouter en post-prod. Il a donc fallut trouver, créer ces animations-là, les modifier et les régler sur 3ds Max pour que chacune d'entre elle se déclenche au bon moment durant la scène. Donc calculer les "frames" de chaque animation sur 3ds Max, puis les importer et les mettre en place dans Lumion. Ça a été la même méthode pour les robots du NCPD qui ont été animés en amont sur 3ds Max et ensuite réglés avec les temps exacts. En revanche pour les animations de personnages faite sur Mixamo, elles ont été directement intégrées dans le projet.


Une fois toutes les animations calées dans les différentes scènes et les divers réglages apportés, il ne restait plus qu'à créer les effets de rendus pour chacune des scènes du projet et de les lancer. Dans l'ensemble, c'est un projet qui est très lourd et qui a été très complexe à concevoir. Il y a 13 fichiers Lumion représentant une scène pesant entre 7 et 13 Go et dont les temps de rendus ont eu une moyenne d'environ 50 heures.

Ensuite, la partie montage où d'autres effets ont été rajoutés afin de rendre le projet le plus immersif possible.

 

Comparaisons entre SketchUp & Lumion :

Distributeurs automatiques (Lumion)

Personnages (Mixamo & Lumion)